Tu devras aller chercher ta motivation

Tu devras aller chercher ta motivation

Tu devras aller chercher ta motivation

J’aurais aimé que quelqu’un me dise ceci: la vie est douce, cruelle aussi. La vie est faite d’opportunités et tu dois aller les chercher, une fois, deux fois, trois fois… tout le temps en fait ! Ça ne s’arrête jamais. Ce n’est pas « saisis ta chance et voilà ».

La chance doit être réinventée chaque jour et ta vie n’est qu’une succession de rencontres que tu provoques et que tu entretiens précieusement. Aucun prince charmant ne viendra te chercher pour te donner des ailes. N’attends pas sur un canapé que le soleil vienne se refléter dans tes doux cheveux. Bien sûr tu pourras profiter et tu verras comme c’est joyeux et beau de créer, recevoir, donner. Mais il faudra remonter sur le cheval souvent et tu tomberas aussi. Et tu devras aller chercher ta motivation parce qu’elle ne viendra pas toute seule et que personne ne te boostera à part toi.

 

Tu seras responsable de tes humeurs et parfois même si tu te forgeras un caractère d’acier, ton cœur se brisera. Parce que certaines personnes s’amuseront à détruire ta bonté. Et parce que tu es pure tu ne voudras pas le croire et seule la lame tranchante des coups bas te fera expérimenter la déception.

 

Tu seras trahie, tu seras seule autant qu’aimée et entourée. Tu vivras des creux, te sentiras seule à deux. Tu ne sauras plus comment faire des choix et puis tu te retrouveras. Parce que parmi les jolis hasards, dans tout ce grand bazar, tu réaliseras que tu as le droit à l’erreur, tu as le droit d’avoir peur, mal, tu as le droit de ne pas savoir. Et cette autorisation à échouer te bercera de volupté, te donnera la force d’exister contre vents et marées.

Oh my focus

1 commentaire pour l’instant

Jennifer Posted on 4:47 - Août 31, 2018

Merci beaucoup pour ce « franc-écrit »… Merci de re-transcrire le côté « gris » de la vie.. ou rien n’est binaire… ce n’est pas tout noir ou tout blanc…

merci Delphine d’oser nous rappeler notre droit de ressentir (la peur..) , de vivre (l’erreur…).. (…)

Merci pour votre poésie philosophe : « parmi les jolis hasards, dans tout ce grand bazar, tu réaliseras que tu as le droit à l’erreur, tu as le droit d’avoir peur, mal, tu as le droit de ne pas savoir. Et cette autorisation à échouer te bercera de volupté, te donnera la force d’exister contre vents et marées.  »

Votre Projet et posture fondatrice de « Oh my Focus » semble représenter 1 fil rouge adapté à celle que je suis.

Bien à vous